Archéologie sous-marine
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Archéologie sous-marine

Message d’Olivier GENELOT, Responsable de la commission archéologie du CODEP 71

A l’attention des adhérents du CSM

Les modalités pour faire de la plongée archéologique vont être assouplies pour l’année 2021.

Les plongées archéologiques sont considérées comme des plongées professionnelles et nécessitent des demandes officielles auprès de la préfecture et du SRA de Dijon (Service Régional de l’Archéologie).

Nous ne sommes plus sous la tutelle du ministère des sports, mais sous la tutelle du Ministère du travail et celui de la culture. Tous les plongeurs archéologues doivent être classés Hyperbare pour avoir l’autorisation de faire de l’archéologie subaquatique, et donc avoir un CAH.

Depuis plusieurs années, il devenait de plus en plus difficile d’obtenir le Certificat à l’Hyperbarie (CAH), sorte de carte officielle de travail indispensable pour plonger archéo et être couvert en cas de pépin. La demande par équivalence du CAH a un coût et cela peut durer près d’un an avant de recevoir sa carte et son livret professionnel. En plus, depuis un an environ, il fallait faire un stage d’au moins une semaine pour obtenir ce CAH.

Devant la pénurie de plongeurs (bénévoles pour la plupart) à laquelle ont été confrontés les responsables professionnels d’opérations archéologiques en France, j’ai le plaisir de vous annoncer un revirement de situation au niveau des conditions d’accès à l’archéologie sub: le retour des dérogations à partir de 2021 !

 Il y a une dizaine d’années, les dérogations pouvaient être demandées sous ces conditions:

tout plongeur majeur de niveau 2 minimum. Pas besoin de CAH !

Une dérogation était demandée par opération et pour une durée d’un an, en faisant une demande pour la commission archéo 71, vous pourrez venir plonger toute l’année avec moi. Il faudra par contre la renouveler tous les ans.
Un petit dossier est tout de même nécessaire pour faire la demande.

Je vous mets en pj le diaporama que j’aurais projeté à l’AG du CODEP qui a été reporté en 2021.

Je fais de la pub pour la commission en mettant en avant des découvertes archéologiques importantes que nous avons faites dans la Saône, la liste n’est pas exhaustive…

Sur les chantiers archéologiques subaquatiques, nous avons besoin de toutes sortes de personnes: des photographes, des cinéastes, des mécanicien.ne.s, des archivistes (qui aiment bien fouiller mais aussi dans les bouquins), des filles (dans l’équipe, une seule femme qui vient régulièrement de Lyon pour plonger avec nous), des dessinateurs/trices, des jeunes (pour faire baisser la moyenne d’âge), etc… j’ai même mis dans le diapo quelqu’un qui aurait une voiture puissante avec un attelage pour tirer le bateau lorsqu’on a pas d’autre possibilité.

Nous pourrons reprendre les formations archéo que nous avions laissées de côté les dernières années. Dans l’équipe, nous avons un Instructeur National, plusieurs formateurs, moi-même suis Formateur Archéo niveau 2 initiateur.

Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à me contacter (genelot.olivier@orange.fr).

Portez-vous bien.

Olivier Genelot, Responsable de la commission archéologie du CODEP 71